top of page

Seconde voire troisième partie de carrière : se préparer pour en profiter !





Histoire de coachée : B… 55 ans. Travaille dans une organisation professionnelle. Lobbying, nouvelles techno, juridique, média. A travers les projets qu’elle porte, elle touche à tout. Elle est reconnue dans la profession. Bref, le boulot dont elle rêvait. « C’est bien. Je fais plein de choses et mène des projets intéressants. Mais j’y vais maintenant à reculons. J’ai rencontré des chasseurs de tête, mais on me propose un peu plus de la même chose ». Que faire ?


C'est le fameux 3ème virage du parcours pro dont parle Fabienne Autier, Professeur-chercheur HRM & Organization à l'EM Lyon et auteure de "Travailler, pour quoi faire ?: Guide de réussite professionnelle à l'usage de tous". Ce virage démarre sur une importante crise de motivation : la personne a gravi les échelons, est montée en responsabilités, a atteint le but qu’elle s’était fixé mais la motivation n'est plus là.


Fabienne Autier nous indique que nous négocions ce virage de 4 façons différentes :

  1. Nous repartons vers un nouveau défi = un peu plus de la même chose : ouvrir une nouvelle filiale en Asie, diriger une structure plus grande… C’est un nouvel engagement pour une fin de vie professionnelle en mode endurance. Mais parfois sans passion…

  2. Nous repartons à zéro sur un nouveau métier : c’est le cas du directeur des systèmes d'information qui fait un CAP de tapissier. Je l'ai connu !

  3. Nous restons à la même place, en repli, à faire le minimum, mais pour investir un autre domaine à l’extérieur : la maison que je construis en Ardèche ; le blog sur mon domaine d’expertise. Mais, in fine, ne nous y trompons pas, ce choix ne génère que frustrations, et mésestime de soi. De plus, la pression économique sur les entreprises rend cette possibilité plus rare.

  4. La quatrième voie est la moins courante, mais celle dans laquelle Fabienne Autier a trouvé les personnes les plus investies et épanouies. Les personnes concernées ont choisi de s’investir dans un projet qui réunit les 4 caractéristiques suivantes :

    • Projet de leur monde professionnel, qui les amène à sortir de leur zone de confort,

    • Projet dont la finalité est utile aux autres,

    • Correspondant à une initiative personnelle (apporter sa solution -inédite- à un problème),

    • Permettant de transmettre son savoir et ses compétences.

Par exemple, le Responsable d’entrepôt logistique qui a proposé de porter un projet de nouvelles palettes sur l’ensemble de son entreprise.


Vous souhaitez préparer cette seconde partie de carrière ?

Vous souhaitez optimisez vos dernières années professionnelles ? D'autant plus qu'elles risquent de s'allonger !

Vous souhaitez construire un projet pour l'après ? pour rester actif à la retraite ?

Vous souhaitez travailler autrement ?


✴️ Parlons-en au cours d'un échange gratuit et sans engagement de manière à identifier si coaching ou bilan de compétences serait adapté à vos besoins.

Mon bilan de compétences est éligible au CPF.

170 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page